Courir après sa stratégie

28 avril 2016
Marina Rombaut

Le contre-exemple

La gauche courre après sa stratégie. Résultat : des sursauts d'enthousiasme peu convainquant.

Le propos de cet article n’est pas politique, c’est important de le préciser. Le fait est que nous sommes spectateurs depuis quelques jours d’un déferlement de communication de la part de nos ministres. Il nous apparaît que d’un point de vue marketing, « l’entreprise Gouvernement » court après sa stratégie.

Les faits

A part quelques pics dans les sondages ( = vente du produit), on peut dire sans parti pris, qu’après l’élection (= lancement du produit), les résultats n’ont pas été bons. Le phénomène s’est accéléré depuis que E. Macron (= potentiel concurrent) crève l’écran.

Plan d’urgence

La stratégie se pense avant. Sinon on s'épuise à communiquer sans succès.

Le 25 avril 2016, dans l’émission C dans l’air, les analystes ont commenté la contre-attaque de Stéphane Le Foll ( = Dir. Com) et la réunion qu’il a organisée avec son nouveau slogan : Hé ho la gauche.

D’ailleurs n’aurait-il pas été mieux de l’écrire : Hé haut la gauche ? Fermons la parenthèse.

Depuis, nos ministres (pas tous…) défilent en ordre serré sur les médias pour relayer la bonne parole : la France va mieux ( = le produit est bon).

 

 

Stratégie, Storytelling, Content

Transposé dans la vie d’une entreprise, ce tapage ressemble surtout à un gros ratage. La stratégie a changé souvent en 4 ans, le storytelling n’a pas été construit et donc il n’y a pas eu de Brand Content. En clair, les objectifs étaient confus, le message brouillon et la communication épisodique.

Il se peut que ça marche finalement, la suite est intéressante à observer. On peut craindre malgré tout que le matraquage que nous subissons puisse avoir l’effet inverse, alors qu’une communication bien programmée, distillée régulièrement, avec une bonne histoire aurait sans aucun doute éviter d’en arriver à sortir un plan d’urgence qui a fait dire à bon nombre de chroniqueurs : « il faut sauver le soldat Hollande ».

Je vous propose de nous retrouver rapidement pour la suite de cette nouvelle série et vous invite à laisser vos commentaires.

A bientôt, et pensez marketing.

 

 

 

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.